Roger Cadieux, M.D

Roger Cadieux, M.D

Consulter

Accueil 

Je vous souhaite la bienvenue sur le site du Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun (CSASOV).

 

Le CSASOV est un organisme à but non lucratif de bienfaisance qui œuvre auprès des aînés du territoire des arrondissements Le Sud-Ouest et de Verdun.

 

Les innovations préconisées dans la gestion de la santé et du bien-être des aînés indiquent que la conservation de la santé des aînés ne repose pas seulement sur le personnel de santé. Il est souhaitable d’auto-gérer certains problèmes de maladies chroniques, de palier à la perte d’autonomie afin de vivre le plus longtemps possible à domicile avec une santé fonctionnelle adéquate.

 

Vos commentaires et vos suggestions seront appréciés.

 

Roger Cadieux, M.D (C.S.P.Q, Santé Communautaire)

Président

Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun

À propos 

Le Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun est une organisation à but non lucratif de bienfaisance (OBNL) qui développe des interventions novatrices pour aider les aînés à vieillir en bonne santé le plus longtemps possible. Le Centre participe également, en collaboration avec ses partenaires, à l’effort des intervenants du milieu à prévenir l’isolement des aînés. Il développe pour cette raison des outils et pose des actions novatrices pour combattre les facteurs qui poussent des aînés à :

  • l’isolement résidentiel (rester continuellement chez eux sans donner de leurs nouvelles)

  • l’isolement affectif (perte d’être cher)

  • l’isolement social (couper les liens avec la communauté)

 

Le CSASOV n’est pas une clinique médicale pour prodiguer des soins curatifs (traitements). Il s’agit d’une institution qui fait de la prévention chez les aînés pour détecter précocement les problèmes avant leur manifestation. Le Centre agit donc en amont pour éviter les effets néfastes de la maladie ou des problèmes de perte d’autonomie.

Notre mission

Le CSASOV a pour mission, en collaboration avec ses partenaires, d’être un Centre d’excellence dans la promotion, l’éducation, l’innovation et l’offre de services visant à faciliter la conservation de la capacité fonctionnelle des aînés et leur maintien dans leur milieu de vie le plus longtemps possible dans des conditions convenables.

Nos valeurs

  • Le respect des personnes, de la confidentialité et de la diversité

  • La rigueur et l’éthique dans l’exécution de nos mandats et de nos services

  • La cohérence entre notre mission, nos valeurs et nos pratiques

  • L’engagement comme organisation sans but lucratif valorisant le bénévolat, le partage et la solidarité

  • L’innovation dans le soutien aux initiatives à l’intérieur de notre mission

 

Priorités d’intervention 

Deux grandes priorités préconisées par la Direction de la santé publique de Montréal.

  1. La prévention des chutes                                       2.  La participation sociale

Il y a un constat qu’en dépit de l’ampleur du problème, peu ou pas de mesures sont disponibles pour la prévention des chutes chez les personnes âgées vulnérables. Le système de santé est presque complètement accaparé dans les suites d’accidents post-chute. 
La prévention des chutes est un problème majeur de santé publique où les ressources sont à développer.

L’ampleur du problème

  • Plus de 100 000 montréalais de plus de 65 ans feront une chute au cours de l’année

  • Plus de 25 000 montréalais de plus de 85 ans feront une chute au cours de l’année

  • Près de 10 000 de ces aînés chuteurs consulteront pour des services médicaux

  • Plus de 10 000 auront une fracture dont plus de 70% seront des fractures de la hanche (principalement chez les femmes)

  • 10 000 de ces cas auront des conséquences assez graves pour limiter leurs activités courantes

  • 70% des chutes avec blessures ont lieu à domicile

  • 40% des chutes surviennent en glissant (domicile, neige, glace, escalier)

  • L’impact économique des chutes est très important (hospitalisation, arrêt de travail, etc.).

  • Les chutes représentent la principale cause de ces accidents chez les personnes de 65 ans et plus

Questionnaire pour évaluer les risques de chutes

Moyens significatifs pour éviter une chute dans le logement

  • Éliminer les objets qui trainent au sol (fils électriques, fils de téléphone, objets divers, etc.).

  • Enlever les petites carpettes.

  • Éviter de cirer le plancher (antidérapant pour céramique).

  • Dégager les aires de déplacement.

  • Placer les objets d’utilisation courante à portée de main (éviter les escabeaux pour les endroits élevés).

  • Fermer après usage les tiroirs et les portes afin d’éviter de s’y frapper.

  • Utiliser au besoin une desserte pour transporter les objets lourds.

  • Mettre en place un éclairage non éblouissant la nuit pour sécuriser vos déplacements
    (lampe de poche à portée de main, veilleuse de nuit dans les pièces).

  • Ajuster son lit pour avoir une hauteur adéquate (entre 18 et 22 pouces).

  • Se servir de tapis antidérapants à l’intérieur et à l’extérieur du bain.

  • Ces moyens permettent de diminuer de 20% le risque de chute.
     

Offre de service par le Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun

  • Organisation d’ateliers (15 à 18 aînés) sur la prévention des chutes
    Cliquer sur l'image ci-dessous pour télécharger l'affiche





     

  • Guide de l’auto-évaluation du logement

  • Validation du plan d’action lors d’une visite à domicile s'il y a lieu

  • Organisation d'atelier sur la déprescription. « La médication un allié dont il faut parfois se méfier. »
    Cliquer sur l'image ci-dessous pour télécharger l'affiche




     

 
 

2.  La participation sociale

Le contexte dans lequel vivent un grand nombre de personnes âgées est susceptible de contribuer à l’isolement social. Les aînés vivent de plus en plus vieux et désirent majoritairement vivre dans leur milieu naturel de vie le plus longtemps possible. Cet état de fait est de nature à être des facteurs de risque d’isolement résidentiel et d’isolement affectif par la perte d’être cher. L’isolement social comporte des risques aussi grands que la mauvaise alimentation, le manque d’exercice ou le tabagisme.Repérer les personnes âgées vulnérables et préserver leur autonomie constitue un immense défi pour la société.

Repérage des aînés isolés ou en risque de le devenir

Vivre seul peut être un choix personnel qui, si l’autonomie est conservée, n’a pas nécessairement d’impact sur la vie quotidienne des aînés. Vivre seul peut aussi être une imposition pour de multiples raisons mais en général pour des aînés (vivant de plus en plus vieux) peut être la conséquence de la perte d’un conjoint, l’absence de liens familiaux étroits, ou d’un handicap physique ou mental.

Prévention reliée au maintien de la santé fonctionnelle des aînés

La santé fonctionnelle est l’état d’une personne qui en dépit d’un handicap et/ou de maladies est en mesure de pouvoir vaquer aux exigences de la vie quotidienne dans son milieu de vie naturel. Il s’agit de dépister et d’apporter certaines corrections liées plus particulièrement au phénomène du vieillissement à savoir la conservation de la vision, de l’audition, de la locomotion, de l’élocution, et d’un bon fonctionnement cognitif. Le Centre a pour objectif d’établir un bilan général de la santé fonctionnelle et valider les facteurs de risque susceptibles de compromettre l’autonomie et le maintien en milieu naturel de vie. C’est une condition essentielle au maintien à domicile.

Les moyens suggérés 

  • Informer les aînés des divers facteurs de risque de maladie chronique.

  • Favoriser le concept d’autogestion des maladies chroniques.

  • Préserver l’autonomie fonctionnelle.

  • Susciter des activités pour les aînés (loisirs, culturel, spectacles, etc.) et
    favoriser des conditions favorables pour y participer.

     

La participation sociale des aînés est une responsabilité collective où le Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun invite les nombreux partenaires à y contribuer.

 

Partenaires

Partenaires clients

Ce sont diverses organisations qui, de par leur mission et/ou leurs intérêts, côtoient des aînés. Le Centre de Santé des Aînés agit comme un conseiller auprès des partenaires pour améliorer le service aux aînés résidents. Il développe des outils pour aider ses partenaires clients à mieux cerner les besoins de sa clientèle. Le CSASOV collabore comme un intermédiaire entre ses partenaires et les acteurs du milieu des aînés. Le Centre offre un ensemble d’informations permettant aux aînés résidents de bénéficier des services gouvernementaux.

 

Partenaires fournisseurs de service 

Ce sont diverses organisations, commerces, institutions, professionnels de multiples disciplines qui peuvent offrir des services aux aînés afin de préserver leur autonomie et leur maintien à domicile dans des conditions décentes.

 

Partenaires associés 

Ces sont les diverses organisations qui ont développé une expertise particulière en regard de la clientèle des aînés et qui contribuent de diverses façons à soutenir le Centre sans engagement spécifique.

 
 

Publications

 

Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun
317 rue Manning, Verdun, H4H 1Z5


514.419.2929

Centre de Santé des Aînés Sud-Ouest • Verdun

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now